Proposition de changements -- Histoires désobligeantes

Postez vos propositions de corrections concernant un ebook.
Jean-Claude
Messages : 1
Inscription : dim. 30 avr. 2017 23:59

Proposition de changements -- Histoires désobligeantes

Message par Jean-Claude » ven. 12 mai 2017 20:48

Histoires désobligeantes
Léon Bloy

Chapitre 6 Les captifs de Longjumeau
Je supprime le reste où mon triste ami me confiait des choses trop intimes pour je puisse les publier
... trop intimes pour que je puisse les publier.


Chapitre 12 Le passé du monsieur
Il s'adoucit, devint même cordial et me fit déjeuner avec lui/
Remplacer "/" par "."

Chapitre 13 Tout ce que tu voudras !…
Si vous vouliez me permettre de vous embrasser, répondit-elle, ce serait la plus grande joie de ma vie, de ma dégoûtant vie, et il me semble qu'après cela, j'aurais la force de mourir.
... de ma dégoûtante vie

Chapitre 16 Le soupçon
Enfin, ce savoureux imbécile eut, dès l'origine, quelque chose qui donnait l'illusion de la profondeur. Il fut un bâtard de l'ombre, comme eût dit Hugo, un fœtus de l'opacité, et il eut toujours l'air de flotter dans un bocal de ténèbres,
Terminer le paragraphe avec un point et non une virgule.

Chapitre 16 Le soupçon
Aristobule, je crois lavoir assez dit. se défiait de tout ce qui est au-dessous du ciel.
Aristobule, je crois l'avoir...

Chapitre 19 Sacrilège raté
Les domestiques bien pensants admirèrent en lui un ecclésiastique d'une longueur inusitée, une espèce dephénicoptère
... une espèce de phénicoptèfre

Chapitre 20 Le torchon brûle !
à l'abri d'une meule immense, la dernière d'une longue file qui commençait à la grange dîme métairie
...d'une métairie

Chapitre 23 La fève
Ceux-là disaient avec une grande autorité que Paris n'a pas été bâti en -un jour,
... en un jour,

Chapitre 23 La fève
Inutile d'ajouter que cette correspondance malpropre le ménageait peu. On se fichait de lui sans relâche delà première ligne à la dernière.
... On se fichait de lui sans relâche de la première ligne à la dernière.

Chapitre 25 L’appel du gouffre
Cette couche sans délices, à peine garnie d'un matelas équivoque et d'une paire de draps]sales inhabilement dissimulés sous une courte-pointe gélatineuse, avait dû crever sous elle trois générations de déménageurs
... d'une paire de draps sales

Chapitre 25 L’appel du gouffre
qu aune certaine minute elle était vierge et qu'à la minute suivante elle ne l'était plus. Impossible de décommander la métamorphose.
qu'à une certaine minute...

Chapitre 26 Le cabinet de lecture
proportion né au délit
proportionné au délit.

Chapitre 28 Soyons raisonnables !...
Enfin il jouissait- d'une sorte de considération toute anglaise que rien ne semblait pouvoir entamer et passait, avec raison sans doute, pour une figure peu excitante, mais combien précieuse! de l'intégrité professionnelle.
Enfin il jouissait d'une...pp

Chapitre 28 Soyons raisonnables !...
Néanmoins, ce jour-là, je le répète, rien ne pouvait mordre. Chaumontç1 était remonté sur sa colonne.
... Chaumontel était remonté sur sa colonne.

Chapitre 28 Soyons raisonnables !...
La face anguleuse et plaquée de lividités singulières, en dépit des maquillages et des fards, taisait penser à ces effigies du Mal sans pardon que le Moyen Age a tant sculptées,
... faisait penser...

Chapitre 31 L’ami des bêtes
Au lieu de ^e pathétique formidable
Au lieu de ce...

Chapitre 31 L’ami des bêtes
Sans la lettre trop précise de mon correspondant de Bretagne, je serais, parfois, tenté de me demander si tout cela fut bien réel, si cette rencontre fut vraiment autre chose qu'un mirage de mon cerveau, unve espèce de réfraction intérieure du Miracle de la Salette, qui se serait ainsi modifié en passant à travers mon a me.
... à travers mon âme.

Répondre